Un homme tue sa femme et 2 de ses enfants en plein confinement en France

...

Alors que les Français sont confinés depuis le 17 mars dernier, certains tiennent plus le choc que d’autres. Il y en a même qui perdent complètement les pédales comme l’illustre l’histoire de cet homme qui a tué sa femme et 2 enfants de celle-ci dans le nord de la France.

C’est BFM TV qui rapporte cette histoire effroyable venant de la commune de Carvin dans le Pas-de-Calais. Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme d’une quarantaine d’années a tué à l’arme blanche sa conjointe et 2 de ses enfants. Les victimes, âgées respectivement de 35, 16 et 8 ans, ont succombé à leurs blessures. Par la suite, l’individu a tenté de se donner la mort sans succès. Il a été conduit à l’hôpital de Lille où il se remet de ses blessures d’après les informations relayées par les autorités.

BFM TV indique qu’il y avait 3 autres enfants présents au moment du drame. Âgés respectivement de 6, 9 et 13 ans, ils ont eu la chance de pouvoir s’enfuir et d’aller se mettre en sécurité chez leurs grands-parents qui par chance vivent dans la même rue. La chaîne de télévision indique qu’ils ont été par la suite transportés à l’hôpital de Lens.

Les autorités ont ouvert une enquête pour faire la lumière complète sur cette histoire. BFM TV souligne que la piste du féminicide est privilégiée. D’ailleurs, la chaîne de télévision précise qu’il y en  a eu au moins 18 depuis le début de l’année 2020. Malheureusement, le confinement actuel est propice à l’augmentation des violences conjugales et il ne serait pas étonnant que ce nombre augmente au cours des prochaines semaines. En 2019, il y en avait au moins 126.

Rappelons que ce dimanche, on vous rapportait l’histoire d’un retraité britannique de 71 ans qui a poignardé sa femme avant de se donner la mort dans leur maison de Cambridge. Il semblerait que le septuagénaire ne supportait plus le confinement, ce qui l’a poussé à commettre l’irréparable.

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock

“Je vais laisser une marque pour ton prochain amoureux”
...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *