Le cliché en question est insoutenable, voire effrayant. Mais il a su convaincre « Sanctuary Asia », qui a lui accordé le prix de la « Photo de l’année » après un concours de photographies d’animaux organisé par le magazine asiatique.
Sur la photo poignante en question, on peut voir une mère et son bébé en proie aux flammes tentant d’échapper à une foule en délire prêt à leur ôter la vie. Mais quelle vérité effrayante se cache derrière ce cliché ?
« L’enfer, c’est ici… »

La mère traverse à la hâte une route goudronnée, avec une patte en feu, tandis que son bébé, un éléphanteau avec la partie arrière complètement enflammé, hurle de douleur en courant derrière sa maman. Au loin, on voit une foule en train de fuir après avoir jeté quelques boules de feu sur leurs victimes… Ce cliché est l’œuvre du photographe Biplab Hazra qui l’a nommé « l’enfer est ici »
Prise dans le Bengale Occidental, dans le district de Bankura, en Inde, ce cliché a immortalisé une scène fréquente dans cette région où des villageois accusent les éléphants de détruire leurs récoltes et même de tuer des êtres humains. Dès que ces animaux s’approchent trop de leur village, ils se mettent alors à les effrayer en leur lançant des boules de goudron en feu ou des pétards. « Pour ces animaux intelligents, doux et sociaux qui vivent depuis des siècles sur le continent, l’enfer c’est ici et maintenant », explique l’auteur de la photo.

Un moyen de se protéger ?

« Notre village reçoit régulièrement la visite d’animaux sauvages et incontrôlables. Oui, la faute vient de nous, car nous détruisons le milieu naturel des éléphants, donc ils viennent chez nous. Cela fait des années que c’est un problème », explique une personne qui vient de cette région.

« Quand un troupeau approche, le gouvernement local embauche des personnes pour le repousser vers la jungle. Ils utilisent des petites bombes, des harpons, des tambours, des flèches pour dissuader les animaux. Il n’y a aucun doute sur le fait que les animaux souffrent à cause de nous. Mais il faut aussi dire qu’ils détruisent la vie de certains citoyens qui vivent de l’agriculture. De nombreux agriculteurs se sont suicidés à cause de leurs dégâts », déclare-t-il pour justifier les gestes de ces personnes…

Malgré tout, cette photographie restera pour nous une scène déplorable ! On espère toutefois qu’elle aidera à faire réagir les consciences pour qu’une solution définitive soit trouvée afin d’arrêter le massacre.
source:https://www.buzzduweb.net/cette-photo-dun-bebe-elephant-brule-vif-par-des-villageois-fait-scandale-dans-le-monde-entier/